La brasserie Carlsberg sous pression

La brasserie Carlsberg sous pression Non, il n’y a pas qu’en France où une grève peut éclater pour des raisons parfois obscures. Les amoureux de la bière danoise ont failli être pris en otage la semaine passée. Retour sur la chronologie de cette petite crise du monde brassicole.

Jeudi 1er avril : Carlsberg annonce des restrictions sur la consommation de bière sur le lieu de travail, limitée dorénavant à la pause du midi à la cantine. Jusqu’à présent, les salariés de Carlsberg pouvaient boire avec modération sur leur lieu de travail, des distributeurs étant disponibles dans l’entreprise. Même les chauffeurs-livreurs ont une règle à respecter : ‘trois bières par jour en dehors du repas’.

Mercredi 7 avril : Une fois que les salariés ont compris que ce n’était pas un poisson d’avril douteux, ils n’ont pas mordu à l’hameçon et se sont emparés des piquets de grève. La menace d’interruption de distribution de bières Carlsberg a ainsi plané sur le Danemark et dans le monde.

Lundi 12 avril : La grève est suspendue dans le but de trouver un accord provisoire entre syndicats et employeur : une bouteille offerte par jour à chaque salarié et à la cantine uniquement.

La crise n’est pas complétement terminée. En prenant en compte l’activité de Carlsberg, reste à trouver un compromis entre la tradition de la brasserie créée en 1847 et les lois modernes sur l’alcool au travail.

Heineken, deuxième brasseur mondial

En achetant la majorité de la division bière du groupe mexicain FEMSA, Heineken a pris la deuxième place sur le marché mondial, pour un montant estimé à 5,3 milliards d’euros. Outre que la bière Heineken sera prochainement produite au Mexique, cette acquisition donne au groupe néerlandais la deuxième place dans ce pays, et la troisième au Brésil. Elle devrait également lui donner l’opportunité de se développer davantage sur le marché des États-Unis et dans l’ensemble du monde hispanique.

Les Brasseries Françaises en 2010

C’est la cinquième et nouvelle édition remise à jour de l’annuaire descriptif des sites de production de bière que réalise régulièrement le Musée Français de la Brasserie de Saint-Nicolas-de-Port. Elle a été en effet complétée et surtout fortement enrichie (notamment pour le détail des bières produites par chaque brasserie citée) grâce aux efforts de Cathy Baudy, Patrice Levannier, Claude Lindingre, Stéphane Herment et Guillaume Logodin. Bien sûr, comme le souligne Benoît Taveneaux, président du Musée, il ne s’agit que d’une photo précise à un moment donné, mais, quand on sait la diversité du monde brassicole, le manque de communication des nouveaux arrivants et en même temps la croissance ininterrompue des nouvelles brasseries artisanales, le travail réalisé par l’équipe mérite un grand coup de chapeau !

Cet annuaire est disponible au Musée Français de la Brasserie Saint Nicolas, via son site internet www.passionbrasserie.com.

L’atelier des Champs

L’atelier des Champs Sur la terrasse du 50, avenue des Champs-Élysées, vous aurez la surprise de découvrir un champ d’orge et de houblon en plein coeur de Paris. Divers ateliers seront proposés (les mots pour déguster la bière, conseils pour un apéritif bière original, la bière revisitée par les artistes, la bière et le cycle des saisons…) aux participants qui devront au préalable s’inscrire sur www.brasseursdeschamps.fr.

L’entrée gratuite est résevée aux personnes majeures. Du 20 mars au 3 avril de 10h30 à 22 h.

2e édition de l’Annuaire des Brasseries Françaises

Deux ans après sa création, l’Annuaire des Brasseries Françaises est publié par Robert Dutin pour une deuxième édition entièrement revue. L’ouvrage bénéficie désormais de la couleur dans toutes ses pages, y compris pour les nombreuses étiquettes présentées pour chacune des brasseries recensées. À février 2010, date de bouclage, 333 sites de production de bières commerciales sont ici recensées, avec pour chacun de nombreux détails sur ses caractéristiques et ses gammes de bière. Par ailleurs, la publicité concernant différents fournisseurs pour les brasseries fait son entrée dans l’Annuaire. Prix de vente : 35 euros. On peut commander l’ouvrage sur le site www.rcd-editions.com. Par ailleurs, ce site donnera à partir de juin prochain une mise à jour permanente de l’Annuaire, avec les ouvertures et les fermetures de brasseries recensées par Robert Dutin.

Concours grand public Mondial de la bière 2009

C’est lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais des congrès de Strasbourg que Pierre Kraus, de Strasbourg-Neudorf, gagnant du concours des bières grand public du Mondial 2009, a reçu son prix, soit un séjour pour 2 personnes au Mondial de la bière de Montréal en juin prochain, des mains de Franck Lucas, directeur marketing et promotion des ventes d’Air France et de Jeannine Marois, présidente du Mondial de la bière de Montréal, tous deux généreux donateurs du concours. M. Kraus, très heureux, a chaleureusement remercié ses hôtes.

’s Bier im Elsàss

’s Bier im Elsàss Plus qu’une curiosité, le petit lexique français alsacien de la bière édité par l’office pour la langue et la culture d’Alsace en collaboration avec le syndicat des brasseurs d’Alsace, est un véritable petit bijou littéraire et dialectal. Imagée autant que pertinent, cet opus témoigne de l’ancrage de la bière dans la vie quotidienne de la première région productrice de France. Intitulé « ‘s Bier im Elsàss ».

L’ouvrage est disponible sur demande auprès de l’Olca : www.olcalsace.org.

15e lancement des Bières de printemps à Lille

Les rues du centre ville de Lille ont été investies dans l’après-midi du 1er mars par une dizaine d’attelages de brasseurs. Le cortège a ainsi salué la sortie officielle des Bières de printemps. Après un défilé d’une bonne heure, les attelages ont fait halte place du Concert pour faire déguster quelques-unes de ces bières nouvelles aux passants. Le soleil était aussi de la partie, ce qui donnait à la manifestation, organisée par la Confrérie du houblon d’or, une véritable sensation printanière. Ensuite, une dégustation était organisée à la halle aux Sucres dans le Vieux-Lille. Une dizaine de brasseurs ont présenté leurs nouveaux brassins devant quelque 200 personnes, dans une ambiance conviviale.

La Brasserie Dubuison : une histoire de famille

La Brasserie Dubuison : une histoire de famille
A l’approche du 240ème anniversaire de la création de la brasserie Dubuisson, à Pipaix en Belgique, Hugues Dubuisson, son actuel propriétaire, a eu l’idée de cet ouvrage qui en retrace toute la longue histoire. Il a fait pour cela appel à son père, médecin retraité mais surtout archiviste de la famille, qui a minutieusement compilé tous les actes et documents historiques disponibles, puis la rédaction en a été confiée à Valérie Frances. Le résultat est vraiment passionnant à lire, et pas seulement pour un amateur de bière. Car il retrace sur la base de documents familiaux la vie et les difficultés d’une famille d’agriculteurs devenus brasseurs de la fin du XVIIIème siècle à nos jours. La longévité de celle qui est aujourd’hui la plus ancienne brasserie de Wallonie laisse rêveur face aux aléas de la concurrence, des évolutions de la technologie comme des goûts des consommateurs, des rivalités familiales… sans parler des conséquences graves entrainées par deux guerres mondiales. Largement illustré par de nombreux documents historiques, cet ouvrage témoigne à sa manière de l’indépendance séculaire de cette brasserie et de son souci permanent d’authenticité.

En attendant une probable édition plus large, l’ouvrage est actuellement uniquement disponible à la brasserie elle-même, à Pipaix.