Paypal est enfin sur Saveur-biere !

L’équipe SB a le plaisir de vous annoncer l’arrivée de l’option ‘compte Paypal’ comme mode de paiement supplémentaire pour toutes vos commandes sur le site www.saveur-biere.com !

PayPal

Paypal est un établissement bancaire spécialisé dans les transactions Internet. Il est aujourd’hui proposé par la plupart des sites de vente en ligne et c’est une référence en matière de sécurité et de simplicité de paiement. Le principe d’utilisation est simple.Vous créez un compte paypal qui, une fois actif, vous permet de régler tous vos achats en ligne sur les nombreux sites qui proposent cette option de paiement !

Vous n’aurez ainsi plus besoin d’entrer votre numéro de carte ni aucunes autres informations confidentielles. Plus rien ne sera transmis aux vendeurs et l’ensemble des transactions est géré par Paypal qui peut aussi prendre en charge les litiges et vous couvrir en cas de tentative d’escroquerie sur Internet. Simplifiez-vous vos commandes, économisez du temps et gagnez en sécurité !

Avec Paypal ou par tout autre moyen de paiement, réalisez vos achats en toute sérénité sur Saveur Bière !

10 % de réduction pendant 10 jours sur TOUT le site !!

10 jours saveur bière hiver 2011

Aujourd’hui, mercredi 12 janvier 2011, c’est le début officiel des soldes d’hiver ! A cette occasion, Saveur Bière lance les 10 Jours Saveur Bière. du 12 au 22 janvier 2010, bénéficiez de 10% de réduction sur tous les produits du site à partir d’un montant minimum de commande de 60€ TTC, hors frais de port. N’hésitez plus, c’est le moment de vous équiper d’une pompe à biere à prix avantageux ou encore de découvrir de nouvelles saveurs toujours en allégeant votre porte monnaie ! Découvrez sans plus attendre notre sélection !

Un bijou pour Peroni

La bière italienne Nastro Azzurro de Peroni s’offre en série limitée dans un coffret comprenant un bijou très original. Signé de Cécile Togni, une styliste italienne qui travaille surtout à Paris, ce bracelet consiste en un jonc double en métal doré qui porte sur un noeud papillon émaillé bleu une reproduction d’une capsule de bière, où est enchâssé un petit miroir. De quoi séduire bien des femmes qui sont déjà des passionnées de la fine et élégante bière italienne.

Kronenbourg se rétablit

Retour de la croissance et diminution de l’érosion des ventes : deux ans après le rachat des Brasseries Kronenbourg par Carlsberg Groupe, le P-DG Thomas Amstutz a pu annoncer en octobre dernier que le leader de la bière en France commençait à retrouver le sourire. C’est surtout la hausse du chiffre d’affaires à 813 millions d’euros (+ 1,5 %) qui constitue la meilleure nouvelle de l’année écoulée. Les marques principales ont toutes progressé en valeur : + 0,5 % pour 1664, + 12,8 % pour Grimbergen (avec le succès immédiat de sa nouvelle déclinaison en rouge dans les bars restaurants), + 29,6 % pour Carlsberg. Même la bière Kronenbourg progresse de 0,7 % entre janvier et août 2010, dopée par le lancement réussi de Sélection des Brasseurs tant en GMS que dans le CHR. Seule Kanterbräu connaît une baisse, mais ce n’est guère étonnant, car Thomas Amstutz a reconnu que cette marque ne fait plus l’objet de soutiens promotionnels ou publicitaires. Certes, en volume, il y a encore une baisse pour Brasseries Kronenbourg : sa part de marché a diminué de 0,9 % en grande distribution… mais c’est beaucoup moins que les baisses de 2,8 % et 3,3 % enregistrées sur les deux exercices précédents. Dans un marché qui continue de se contracter (- 1 % à fin août 2010) surtout dans le réseau CHR (-3,2 %) alors que la grande distribution a progressé de 1 %, Thomas Amstutz affirme être resté le leader, avec sa marque phare en première place en volume et 1664 en numéro trois : “la bataille des marques ne fait que commencer, pour répondre à la demande principale des consommateurs d’avoir des bières riches en goût”, a souligné le P-DG. Certes, de nouveaux défis attendent le groupe en 2011, comme tous les brasseurs français d’ailleurs : hausse brutale des matières premières (avec la baisse importante de la production de céréales) et nouvelles restrictions à la vente d’alcool (interdiction aux moins de 18 ans, limitations des opens bars et de la vente dans les stations services). Mais Thomas Amstutz a souligné qu’avec la hausse enregistrée du résultat opérationnel, le personnel pouvait être confiant dans l’avenir.

Les 26 et 27 mars, 5e Festibière à Jenlain

Pour la cinquième fois, l’association Jenlinoise de tourisme organise le Jenlain Festibière les 26 et 27 mars prochain. Pour cette nouvelle édition, une vingtaine de brasseries artisanales (Nord- Pas-de-Calais, Belgique, Allemagne etc.) ont confirmé leur présence, la Bavière étant l’invitée d’honneur. En plus des brasseries, de nombreux exposants de produits du terroir seront également de la fête. Les collectionneurs tégestophiles, plaques émaillées, brasseurs amateurs, matériels agricoles participeront aussi à la manifestation. Au chapitre des animations, le groupe « Die Lustigen Gesellen » et plusieurs groupes folkloriques Bavarois seront présents tout le week-end ainsi que de nombreuses confréries gastronomiques. Comme les années précédentes les machines agricoles anciennes feront revivre le battage de l’orge et du froment. Un verre sérigraphié signé Rastal et tickets de dégustation seront distribués à l’entrée. Un rendez-vous maintenant incontournable parmi les grandes manifestations brassicoles.

Nouveautés hi-tech chez Heineken

Le dernier trimestre a été marqué par plusieurs innovations assez spectaculaires chez Heineken, avec d’abord le lancement d’un Beertender… musical ! Appelé TouchEdition, cette nouvelle version comprend en effet deux enceintes intégrées, un clavier tactile rétro éclairé et une base pouvant recevoir un Ipod ou un Iphone, et enfin une sortie jack permettant de raccorder un lecteur MP3 ou MP4, le tout équipé d’une télécommande. De quoi savourer une bière pression au son de vos musiques préférées ! L’appareil complet est au prix de vente conseillé de 499 euros, mais les possesseurs d’un BeerTender Krups peuvent acquérir l’ensemble de sonorisation pour 199 euros. Par ailleurs, avec sa nouvelle bouteille Twist, la bière Heineken relance le concept de la bouteille refermable, grâce à un bouchon à vis. La bouteille de 33 cl en aluminium qui favorise donc la consommation nomade a été lancée en avant-première dans les magasins Monoprix, au prix conseillé de 1,90 euro. Enfin, pour clore la saga de la Bière des Champs, la version définie par l’ensemble des participants à cette opération initiée par Heineken sur les Champs-Élysées au printemps dernier a été présentée fin octobre dans un café de la rue Oberkampf à Paris. Cette bière ambrée, relevée par une fine amertume, constitue une réalisation inédite pour Heineken, puisqu’elle n’a pas été commercialisée !

Gordon s’affiche en digital

La bière forte belge, appartenant au groupe Martin’s, a innové en matière de communication en novembre dernier en utilisant pour une campagne d’affichage le nouveau dispositif U Snap. Développée par la société JCDecaux, c’est une application iPhone qui permet, en prenant une simple photo, d’accéder directement à un site créé pour l’occasion et constitué d’éléments d’informations sur la bière au chardon, ainsi qu’à un bon de réduction à télécharger. L’opération a concerné 2 700 sites pendant une semaine, dans le Nord et l’Est de la France.

Apéritifs gastronomiques avec Leffe et Hélène Darroze

Chef étoilé du guide Michelin et héritière de plusieurs générations de restaurateurs réputés, Hélène Darroze a mis au point des recettes originales afin d’accompagner toute la gamme des bières Leffe à l’apéritif, confortant ainsi la démarche entreprise par la première bière d’abbaye du marché français. Chacune des six variétés (Blonde, Brune, Triple, Radieuse, Ruby et 9°) est ainsi accompagnée de préparations qui relèvent ou signalent ses saveurs spécifiques. Cette proposition a pris la forme d’un coffret comprenant 3 bouteilles différentes de Leffe (avec possibilité de les échanger), deux verres calices et les recettes d’Hélène Darroze, vendu dans les hypermarchés Carrefour.