blog

La Cervoise Tiède d’Astérix

Notre référentiel Judéo-Chrétien de l’Europe du Sud affecte alors un essor de la bière par transfert à la civilisation égyptienne ; le « zythos » est alors fabriqué et la production de la ville de « Pelouse » (aujourd’hui Alexandrie) est prétend-t-on exportée par bateau. La bière transférée par la civilisation grecque et latine arrive en Gaule où, sans nul doute, la boisson d’Astérix est la cervoise tiède. L’étymologie de CERVOISE rend hommage à la déesse des moissons CÉRES et à l’aspect nutritif du breuvage : VIS = FORCE. A la fin du XIXéme siècle, le nom de baptême de la levure de bière sera : Saccharomyces cerevisiae et la devise des Brasseurs : « Cervesariis Feliciter » (félicité aux brasseurs).
Il semblerait que l’on puisse imaginer d’autres origines à la bière. L’Europe du Nord conserve des traces archéologiques de fabrication de bière, de même dans les pays asiatiques, le riz a donné depuis des temps immémoriaux des produits liquides fermentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>