Le n*1 du cadeau bière !

Saveur Bière

FAQ EMBOUTEILLER SA BIÈRE

L'embouteillage

Quelle quantité de sucre dois-je ajouter pour embouteiller ou mettre ma bière en fût ?

Si vous mettez votre bière en bouteille, la quantité de sucre est de 6 à 8g par litres de moût. Cette valeur est à ajuster au fil du renouvellement des brassins : plutôt 6 g si vous souhaitez une bière moins pétillante ou 8 g si, au contraire, vous en souhaitez plus.
Pour mettre votre bière en fût, c'est 3g de sucre que vous devrez ajouter à votre moût avant de l'enfûter.

A quel moment peut-on mettre en bouteille la bière ?

Il convient de mettre en bouteille après la phase fermentation secondaire, lorsque tout le gaz carbonique a disparu. Autrement dit et si vous n'avez pas de densimètre, quand le barboteur ne fait plus de bulles.
Afin de rendre la bière pétillante et mousseuse, il faut procéder à une troisième fermentation : celle en bouteille. Avant d’embouteiller, il est toutefois important de contrôler une dernière fois la densité. Une densité trop élevée risque en effet de faire sortir la bière de la bouteille. Ainsi, la densité finale sera idéalement comprise entre 1010 et 1020.

Pourquoi ajouter du sucre avant la mise en bouteille ?

Il est important d’ajouter du sucre comme du sucre candi brun ou blanc lors de la mise en bouteille pour assurer la refermentation en bouteille. C’est de cette façon que les levures encore en vie vont fermenter les sucres ajoutés. La quantité de sucre à ajouter doit être comprise de préférence entre 6 et 8 grammes par litre afin d’éviter que les bouteilles ne se vident en raison d'une surpression.

Ma bouteille risque t’elle d’exploser ou de trop mousser ?

Si la densité finale est bien contrôlée entre 1010 et 1020 après la fermentation secondaire et que la quantité de sucre ajoutée est située entre 6 et 8g par litres, alors le risque est quasiment nul.