Le n°1 de la bière en ligne

Unibroue

Unibroue

1 Produit

Filtres

close iconEffacer tous les filtres

Tous les filtres

close iconEffacer tous les filtres

Trier par

Trier par

Contenance

Clear1Effacer

volume

Clear1Effacer

Pays

Pays

Couleur de la bière

Couleur de la bière

Degré

abv

UnibroueLa bière Quelque Chose a vu le jour en janvier 1996 et titre 8% alc./vol. Cette bière a été spécifiquement développée pour en faire une bière hivernale et à cet égard elle doit être réchauffée à 70°C afin de rehausser toute la richesse de ses arômes et de ses saveurs. Il s’agit de cerises macérées pendant des mois dans une bière légèrement aigre avant d’être mélangées à la toute fin dans une bière aux malts hautement torréfiés pour générer ce qu’il est convenu d’appeler un authentique nectar. Cette bière, la plus originale de la gamme Unibroue, est fortement appréciée par les amateurs de sports d’hiver.Product #: 236stars, based on reviewsRegular price: 55Available from: Saveur BièreCondition: Nouveaux produitsen stock
5,00 €
Ajouter

Unibroue marque la représentation même de la culture québécoise. Elle est la première en Amérique du Nord, à s'inspirer des méthodes de brassage venues de Belgique et d'Europe.

De grandes traditions brassicoles vieilles de plusieurs centaines d'années sont reprises afin de mettre en place une fabrication de qualité pour arriver à se placer parmi les brasseries les plus réputées du monde.

A partir de 1990, André Dion et Serge Racine se lancent dans l'aventure en rachetant la plupart des actions de la Brasserie Massawippi à Lennoxville, une microbrasserie qui a du mal à se stabiliser.

A partir de là, ils effectuent une fusion avec Unibroue dès 1992, avant de sortir la Blanche de Chambly, la première blanche refermentée selon les traditions belges sur le territoire nord américain.

Quelques années plus tard, ils décident d'exporter au maximum sur les marchés américains et européens.

Aujourd'hui plus que jamais, la brasserie est dans un respect total des traditions et de la culture puisqu'en 2006, elle est rachetée par Sapporo, une entité de brasserie japonaise.